L’ARDOISE SA PRESENCE A DOURGNE

03/03/2021

L'exploitation de l'ardoise à Dourgne remonte, dit-on, à l'époque romaine. Il est difficile aujourd'hui de dater avec précision le début de l'exploitation des ardoisières, encore bien visibles dans notre paysage.

Ce qui est intéressant de constater, c'est le nombre impressionnant d'exploitants pour une même commune, et le peu de toitures d'ardoise dans le pays, les abbayes n'ayant vu le jour que quelques années plus tard.
En effet, à l'aube de ce siècle, ils sont plus d'une centaine, 109 exactement, à travailler à la carrière de Limatge, venant de Dourgne, mais aussi d'Arfons, de St-Amancet, de Massaguel ; c'est à pied qu'ils rejoignaient le matin comme le soir le lieu de travail ou leur foyer.

Pour se rendre aux anciennes ardoisières de LIMATGE, prendre la D12 direction Arfons. 

Je vous prêterai la carte IGN et vous l'indiquerai.

Un savoir faire à découvrir : L'atelier de l'ardoisier, route de Sorèze.

Une visite incontournable : Arfons,et le hameau des Escudiés, vous pourrez observer la technique de l'essentage ou protection extérieure des maisons par des plaques d'ardoises.